Semaine 3 / Week 3

Cette semaine ressemble plus à ce que peut attendre un étudiant classique. Quoique.

This week is more like what a classic student would expect. Though.

Lundi 25 août 2014

La semaine commence en classe. Henkka nous parle des livres d’ornithologie, de botanique et de zoologie.

Je m’aperçois que je ne vous ai pas encore parlé de nos deux professeurs. La glace et le feu. La théorie et la pratique. Henkka et Mikko. Bien sûr, c’est totalement caricatural – les deux sont des puits de science en matière de nature avec laquelle ils savent vivre en harmonie – mais c’est la repartition des rôles qu’ils se sont donnés, semble-t-il.

The week begins in the classroom. Henkka talks about ornithology, botany and zoology books.

I realize that I’ve not yet mentioned our two teachers. Ice and fire. Theory and practice. Henkka and Mikko. Of course, it’s totally caricatural; both are well of knowledge about natural sciences and they know how to live in harmony out as well as the other one, but it seems to be the roles they have given themselves.

Vous ne verrez sans doute pas beaucoup de photos d’eux sur ce blog car ils sont très timides et ne veulent pas voir leurs trombines étalées sur la toile.

Henkka nous fait sortir cinq minutes pour collecter 4 ou 5 plantes et nous demande d’en raconter l’histoire. Pas seulement la façon dont nous pouvons décrire chaque partie de la fleur ou de la tige mais au travers d’une histoire qui pourra éviter à nos clients de s’endormir en sursaut. Le groupe dont je fais partie doit parler de l’Achillée millefeuille.

You’ll probably don’t see any pictures of them on this blog because they are very shy and do not want to see their face spread on the web.

Henkka brings us outside for five minutes to collect 4 or 5 plants and asks us to tell their story. Not only how we can describe each part of the flower or stem but a story that will prevent our clients from falling asleep. The group to which I belong has to speak of Yarrow.

Achillea_millefolium_-_Köhler–s_Medizinal-Pflanzen-149 achillee-millefeuille

Cette plante (Achillea millefolium) a une histoire fantastique et je doute de pouvoir donner autant d’anecdotes pour toutes les plantes. Son nom vient de la légende d’Achille qui l’utilisait pour soigner les plaies. Elle faisait partie du kit de premier secours des soldats durant la Première Guerre Mondiale. Plus extraordinaire encore, elle a été retrouvée dans la pharmacopée de la tombe d’un néandertalien. Bref le couteau suisse des plantes.

This plant (Achillea millefolium) has a fantastic story and I doubt I can give many anecdotes for all plants as it. Its name comes from the legend of Achilles who treated wounds with. It was part of the first aid kit for soldiers during the First World War. Even more extraordinary, she was found in the pharmacopoeia of a Neanderthal’s. Briefly the Swiss Army knife of plants.

Une journaliste de la feuille de chou local, le Kurun Lehti (6 pages) vient nous interviewer afin de faire un papier sur notre promotion. Pour ceux qui comprennent le finnois…

photo 4

Mardi 26 août 2014

Nous passons le mardi avec Mikko qui aborde un peu plus dans le détail l’évaluation des risques lorsqu’on organise une expédition. J’en connais qui ne seraient pas dépaysés. C’est un sujet passionnant.

J’ai raconté à mes petits camarades que très peu de temps avant de grimper sur le toit de l’Europe il y a quelques années, nous avions appris la disparition de Karine Ruby. J’avais eu la chance de passer un dîner en sa compagnie après son titre olympique en snowboard et je me souviens encore de son sourire rayonnant. Elle était sortie major de promotion des Aspirants Guides et avait disparu avec deux de ses clients. De l’avis de ses pairs, elle n’avait commis aucune faute mais n’avait pas eu de chance. Un pont de neige indétectable s’était écroulé les plongeant dans une crevasse. Tout cela pour illustrer le fait que les dangers peuvent intervenir n’importe quand et les accidents arriver même aux meilleurs. Raison de plus pour être vigilant et prévoir des solutions palliatives.

Je sens que j’ai un peu cassé l’ambiance mais même s’il y a les paillettes et le fun, l’organisation (en général et en particulier lorsqu’on est guide) demande toujours d’être sérieux car on n’implique pas que soit même.

Il y a l’Evangile selon Saint Marc, il y a aussi le Sac selon Mikko.

We spend Tuesday with Mikko which covers a little more in detail the risk assessment when an expedition is organized. I know some who would feel at home. This is a fascinating subject.

I told my classmates that shortly before climbing on the roof of Europe some years ago, we learned of the death of Karine Ruby. I had the chance to spend a dinner with her after her snowboard Olympic title and I still remember her radiant smile. She went out Aspirants guides Best student and yet disappeared with two clients. In the opinion of her peers, she had done nothing wrong but had no luck. An undetectable snow bridge had collapsed plunging them into a crevasse. This to illustrate the fact that the dangers can occur anytime and accidents happen even to the best. We have to be vigilant and provide workarounds.

I feel I have a little cooled the mood but even if there is the glitz and fun, the organization (in general and in particular when you are a guide) always asks to be serious because it does also involves other people.

There is the Gospel according to Saint Mark, there is also the bag according to Mikko.

IMG_6848

Si vous vous lancez dans une randonnée, un trek sur quelques jours (les rigolos qui parlent de faire le GR20 en tongs, ça peut vous être utile…) voici quelques petits tuyaux :
– Ranger verticalement ses affaires pour avoir une vue d’ensemble.
– Porter la ceinture de hanches suffisament haut pour ne pas trop solliciter les muscles fessiers et soulager son dos.
– Mettre son sac de couchage dans un sac waterproof garantit une bonne nuit au sec.
– Avoir des petits réflecteurs à installer sur sa tente permet de ne pas chercher inutilement celle-ci dans le noir à la lumière de sa frontale.
– Avoir un grand sac de pluie pour le sac à dos ainsi que des sacs pour compartimenter les affaires.
– Avoir toujours sur soi le kit de survie : Allumettes et briquet (éventuellement grattoir à étincelles, là c’est pour les grands), sac à cartes et compas, je ne mentionne même pas le puuko que nous avons à la ceinture en permanence.
– Un kilo au pied équivaut à 10 kilos dans le dos. Donc chaque gramme compte pour aller loin. Lorsqu’on achète des chaussures, le faire en fin de journée quand le pied a gonflé. Comme ça pas de surprise. Ça marche aussi pour les Louboutin…
– Deux paires de chaussettes, l’une sur l’autre, évitent les frictions à même la peau.
– Un sac de couchage en duvet. C’est chiant à laver. Surtout à sécher. Il faut secouer la bête de longues minutes pour que le duvet ne ressemble plus à des boules de pétanque. Mais il y a pire : un sac en duvet synthétique (ça vient de quoi, une oie en plastique?) perd jusqu’à 10% de ses capacities à chaque lavage. Au 10e, vous pouvez le donner au chien pour qu’il s’amuse avec. Cela fera quelques vues sur votre compte Youtube.

If you set out on a hike, a trek over a few days (funny guys talking to do the GR20 in flip-flops, it can be useful for you…) Here are a few little tips:
– Set up vertically your stuff to have an overview,
– Wear the waist belt high enough not to solicit too much gluteal muscles and relieve your back,
– Put your sleeping bag in a waterproof bag to keep it dry for a comfortable night,
– Have small reflectors to install on your tent lets not unnecessarily seek it in the dark in the light of his headlamp,
– Having a big rain cover for your backpack and compartmentalize in bags your stuff.
– Always have self survival kit: matches and lighter (possibly scraper sparks) bag, map and compass, I did not even mention the puuko we have attached to the belt at all times.
– One kilogram to foot is equivalent to 10 kilos in the back. So every gram counts to go far. When buying shoes, do it late in the day when the foot are swollen. Like this no surprises. It also works to buy Louboutin…
– Two pairs of socks on top of one another avoid frictions against the skin.
– A sleeping bag down, it’s annoying to wash. Especially dry. You have to shake the beast long minutes for the down no longer looks like bowling balls. But there is worse: a synthetic down bag (Coming from a plastic goose?) loses up to 10% of its capacities with each washing. In the 10th, you can give the dog to have fun with. This will make some views on your Youtube account.

IMG_6846

IMG_6847
Basique.

Si on se lance dans le détail, on peut trouver les accessoires suivants :
– Thermomètre qui peut donner une petite idée de la journée à venir.
– Petit camel bag. Lorsque on est dans une région où on est sûr de trouver de l’eau, potable qui plus est, il n’est pas nécessaire de transporter des litres dans son sac à dos. Par contre lorsque sur sa carte, on identifie une période sans point d’eau, on fait le plein en prévention. Inutile de préciser qu’on doit boire très régulièrement. On est déjà déshydraté lorsqu’on a soif.
– Gants pour attraper le matériel de cuisine sur le feu (parce que la pluie, ça mouille et le feu, ça brule…) et manier la hache (parce que la hache, ça coupe).

On reviendra plus tard sur le matériel spécifique grand froid. Faut en laisser pour plus tard.

Basic.

If you get into the details, can be found the following items:
– Thermometer can give an idea of the weather of day to come.
– Small camel bag. When you are in an area where you are sure to find water, it is not necessary to transport liters in your backpack. When on your map, you identifie a point of time without water, refueled in prevention. Needless to say you should drink very regularly. You are already dehydrated when thirsty.
– Gloves to catch the cooking equipment on fire (because the rain wets and fire burns…) and wield the ax (because the ax cuts).

We will return later to the specific winter material. Must leave it for later.

Mercredi 27 août 2014

Virée à Tampere. Nous allons sur le plus grand Esker du monde, Pyynikki, coincé entre les lacs Näsijärvi et Pyhäjärvi. C’est le lieu de rendez-vous de tous les joggers de la ville mais aussi des chiens qui promènent leurs maîtres. Résultat incroyable, les déjections canines ont considérablement augmenté le niveau des nutriments du sol ce qui a modifié la flore locale en permettant à des espèces de croitre dans un lieu où seuls les pins arrivaient à pousser. Certaines forêts ont un plan de gestion du patrimoine forestier sur 10 ans. Celui de Pyynikki est établi sur 150 ans. Si ça ce n’est pas prévoir pour les générations futures…

Une tour d’observation construite en 1929 permet d’avoir une vue imprenable sur Tampere qui reste une des dernières villes modernes à conserver des usines en son centre.

Trip to Tampere. We went to the world’s largest Esker, Pyynikki, wedged between lakes Näsijärvi and Pyhäjärvi. It is the rendez-vous of all joggers of the city but also dogs walking their masters. Incredible result, dogs excrements have significantly increased the level of soil nutrients which changed the local flora by allowing species to grow in a place where only the pines were able to grow. Some forests have a management plan for the forest heritage over 10 years. Pyynikki’s plan is established over 150 years. A bet for future generations…

There is an observation tower built in 1929 that provides a breathtaking view of Tampere. But above all there is a cafe on the ground floor of the tower where you can find the best donuts in Tampere (flavored with cardamom). To die for.

photo 1

IMG_6857

Au loin, derrière l’enchainement d’iles, on peut voir la ville de Nokia où l’une des plus grandes aventures technologiques finlandaises a débuté.

IMG_6856

Mais surtout il y a un café au rez-de-chaussée de la tour où l’on trouve les meilleurs donuts de Tampere (parfumés à la cardamone). A se damner.

photo 2

photo 3

Le reste de la journée se déroule dans les magasins spécialisés en matériel technique Outdoor. Imaginez le premier jour des soldes chez Zara, Comptoir des Cotonniers, Maje, Hugo Boss, etc. Si vous lâchez 13 guides chez Scandinavian Outdoor, c’est la même curie.

Imagine the first day of the sales at Zara, Comptoir des Cotonniers, Maje, Hugo Boss etc. If you drop 13 guides in Scandinavian Outdoor it’s the same curia.

Jeudi 28 août 2014

Petite aide à la communauté locale. Nous fauchons une prairie car sa propriétaire n’a plus l’âge et plus assez de moutons pour l’entretenir. Henkka nous dit que cela nous entraînera pour le kayak et le canoé. Je lui fait humblement remarquer que c’est l’excuse la plus moisie que j’ai jamais entendue. Dans un sourire, il nous demande ce qui nous motive. L’argent semble être une motivation partagée par l’ensemble de mes petits camarades. Nous serons payés 600 euros ce qui viendra alimenter le compte commun pour les dépenses des prochaines expéditions.

Small help to the local community. We mow a meadow because his owner has no longer age and enough sheep to maintain it. Henkka said that this will lead us to kayaking and canoeing. I do humbly point out that this is the most moldy excuse that I’ve ever heard. With a smile, he asked us what are our motivation. Money seems to be a motivation shared by all of my classmates. We will be paid 600 euros which will supply the joint account for expenses the next expeditions.

IMG_6873

IMG_6877

IMG_6881

photo 3

IMG_6888

Manier la faux n’est pas le plus évident mais après un ou deux hectares la plupart d’entre nous ont une technique valable. Henkka ayant commandé le soleil, la pluie débute 2 minutes après que nous ayons plié les gaules. Du grand art. En prime, nous nous verrons gratifier d’une barre grand format de Toblerone au chocolat noir. C’est dire si l’histoire est belle. Enfin, étirements obligatoires et guirlande de Noël – avec option ampoules dans les mains – mis à part…

Nous nous abritons dans une vieille maison propriété de la fermière afin de faire la présentation sur nos plantes préparé le lundi.

Wield the scythe is not the most obvious, but after one or two hectares most of us have a valid technique. Henkka who commanded the sun, the rain started 2 minutes after we folded our stuff. Great art. As a bonus, we’ll bestow a large format  dark chocolate Toblerone bar. The story is beautiful. Finally, stretching will not be an option…

We take shelter in an old house owned by the farmer to make a presentation on our plants prepared on Monday.

IMG_6895

IMG_6893

IMG_6904

IMG_6902

IMG_6903

IMG_6899

En rentrant, on manque de rouler sur une magnifique petite vipère.

On returning, there is a lack of riding on a beautiful little adder.

IMG_6911

Pour se relaxer, le corps et l’esprit, petite récolte de groseilles en fin de journée. Direction le congélateur en prévision de l’hiver.

To relax the body and mind, small crop of grapes in the late afternoon. Go to the freezer for the winter.

photo 3

Vendredi 29 août 2014

C’est le jour de la triangulation. On trace un triangle équilatéral de quatre kilomètres de côté, on marche en trois groupes séparés de 20 mètres sur la ligne fictive quelque soit le terrain et on compte les gros oiseaux pour estimer leur nombre. Ces données remontent au Ministère qui fixe les quotas pour la chasse.

Ça, c’est la théorie parce qu’en pratique ces oiseaux (Grand Tétras ou le Tétras Lyre ne vivent pas vraiment sur les routes. Nous avons mis presque huit heures pour effectuer les 12 kilomètres.

It is triangulation’s.day Anfour kilometers away equilateral triangle is traced and we have to walk in three separate 20 meters groups on some imaginary line to estimate the large birds number of the land. These data are shown back to the department that sets quotas for hunting.

That’s the theory because in practice these birds (Capercaillie or Black Grouse) do not really live on the road. We set almost eight hours to complete the 12 km.

IMG_6921

IMG_6930

Alternance de forêts ultra denses, de marécages, de clairières retournées par les entreprises forestières, de mousses qui s’enfoncent à chaque pas sur plus de 50 centimètres, de fosses d’irrigation qui ont quelque peu refroidies nos ardeurs. Au final, un groupe a entraperçu un tétra lyre. Ça fait peu au kilomètre…

A mix of ultra dense forests, swamps, glades returned by forestry companies, mosses that sink at every step more than 50 centimeters, ditches which have somewhat cooled down our enthusiasm. Finally, a group caught a glimpse of a black grouse. It’s been little reported to kilometer …

IMG_6933

IMG_6935

Mikko nous avouera à la fin que nous sommes un des seuls groupes a avoir terminé l’épreuve et être allé au bout des 12 kilomètres. J’y vois un signe encourageant même si cette petite balade laisse augurer de très joyeux moments en Russie où nous devrions rencontrer des terrains similaires avec des distances moyennes équivalentes et en prime 25 à 30 kilos sur le dos.

Mikko confessed us to the end that we are one of the only groups to have finished the race and be gone as far on 12 kilometers. I see an encouraging sign although this short walk augurs very joyful moments in Russia, where we should meet similar terrain with equivalent average distances and as a bonus 25-30 kilos on your back.

IMG_6966

Sinon je tiens à vous rassurer, on ne se laisse pas abattre. Ce soir, dîner de fête avec pâtes aux champignons cueillis sur notre passage, Kanelbullar (brioches suédoises à la canelle) par Pyrjo, gateau à la banane et aux baies par Sinead et glaces Ben & Thierry…

Otherwise I want to reassure you, we do not let down. Tonight dinner party, pasta with mushrooms picked on our way, Kanelbullar (cinnamon Swedish buns ) by Pyrjo, cake with banana, berries by Sinead and Ben & Thierry ice cream… 

photo 2

8 réflexions sur “Semaine 3 / Week 3

  1. Même si nous avions eu un avant-goût oral ( et vidéo) de la 3ème semaine, cette lecture a suscité, comme les précédentes, émotions, interrogations, intérêt, bien sûr.
    Merci de nous faire partager ton aventure et de nous entraîner dans des contrées que nous n’avions pas envisagé de découvrir…
    Pour ma part, j’attends les recettes de cuisine que je tenterai d’utiliser ( peut-être pas la 42ème semaine du calendrier!) mais les ingrédients seront-ils disponibles ici?
    Gros bisous.
    Les petits parents.

    Aimé par 1 personne

  2. Je me délecte de tes aventures… Il y a ceux qui qui partent et ceux qui mattent! Moi, je fais partie des couardes! et les vilaines vipéres, il y en a partout?! c’est quelle saison, au juste la bas?!
    encore Bravo…..
    et merci de partager, c’est une riche expérience que tu nous offres…
    bizooooo de cha

    Aimé par 1 personne

  3. Salut ma Cha, même saison en Finlande qu’en France avec à peu près le même temps pour l’instant. Content que ça te plaise. Mais attention le virus s’attrape vite et un jour tu pourrais avoir envie de venir voir en vrai… N’hésite pas à partager le blog. Biz. T

    J'aime

  4. bravo, cousin… je suis époustouflée par ton aventure, bientôt la vôtre! Et ton blog est génial, les photos superbes…. Trop de snake, à mon goût!!!!
    Vivement, le retour de Russie, pour découvrir et partager tes belles émotions…
    A très vite, et bizoooox a toute la famille à travers le blog

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s