Les produits laitiers finlandais sont nos amis pour la vie / Finnish dairy products are our friends for life

La Finlande est une des patries du lait. Le lait et les produits laitiers, principalement obtenus à partir de lait de vache, sont un constituant essentiel du régime alimentaire finlandais. Bien sûr, on est loin de l’Inde plus gros producteur et consommateur du monde mais les habitants consomment beaucoup de lait sous la pression conjointe des traditions et des campagnes de publicités de l’agroalimentaire finlandaise qui matraquent les enfants dès leur plus jeune âge. À tel point que certains pensent que s’ils n’ont pas leur verre de lait quotidien leurs os vont se briser comme du verre. Si vous allez dans un supermarché, bonne chance à vous pour vous dépatouiller avec des dizaines de références et de couleurs de packaging différentes. En 2006, la population finlandaise consommait 3,8 dl de lait par personne et par jour. Le lait finlandais est commercialisé en plusieurs variantes : lait entier, à teneur en matières grasses réduite ou faible, écrémé, biologique, probiotique, allégé en lactose, sans lactose ou enrichi en calcium, enrichi en vitamines. La Finlande occupe une place de tête dans le développement des produits laitiers à teneur faible ou nulle en lactose. Bref un vrai maelstrom pour un non natif dans un pays où apercevoir une vache relève de l’exploit. Bon, j’exagère un peu mais quand on voit la consommation finlandaise, on imagine de grandes usines où les vaches doivent produire du lait en batterie.

Finland is one of the milk nations. Milk and dairy products, mainly made ​​from cow’s milk, are an essential component of the Finnish diet. Of course, we are far from India’s largest producer and consumer in the world but people consume a lot of milk under the joint pressure of traditions and advertising campaigns of the food that bludgeon Finnish children from an early age. So much so that some people think that if they do not have their daily glass of milk bones will shatter like glass. If you go to a supermarket, good luck to you to get by yourself with dozens of references of different colors and packaging. In 2006, the Finnish population consumed 3.8 dl of milk per person per day. The Finnish milk is sold in several variants: whole milk or low fat, biological, probiotic, reduced lactose, lactose or calcium enriched, fortified with vitamins. Finland holds a leading position in the development of dairy products with low or no lactose. In short, a true maelstrom for a non-native in a country seen a cow is an achievement. Okay, I exaggerate a little but when you see the Finnish consumption, we can easily imagine large factories where cows are producing milk.

La consommation de lait fermenté s′inscrit, en Finlande, dans une longue tradition. On a ainsi pu comparer l′importance du lait fermenté pour les Finlandais à celle du vin pour les habitants du Sud de l′Europe. Le lait fermenté finlandais présente une texture unique en son genre. Sa facilité de conservation par rapport au lait frais explique l′intérêt dont il a fait l′objet depuis des temps reculés. Cependant cette consommation tend à baisser au profit du yaourt. La consommation de yaourt par habitant en Finlande est parmi les plus élevées au monde. En moyenne, un Finlandais en mange 20 kg par an. Le fromage frais est entré dans les mœurs alimentaires finlandaises sous l′influence de la Russie voisine. Le fromage frais finlandais, doux et non affiné, ressemble aux produits de ce nom fabriqués en France.

Les Finlandais sont logiquement au vue de leur appétence pour le lait de grands amateurs de fromage. En 2006, la consommation annuelle s’élevait à 18 kg par personne et par an. La fabrication finlandaise couvre une gamme variée, allant des fromages les plus doux (type mozzarella et chèvre) aux produits affinés à pâte dure, comme un Emmental auquel a été décerné le label noir.

The consumption of fermented milk falls, in Finland, in a long tradition. It was thus possible to compare the importance of fermented milk for the Finns to the wine for the people of southern Europe. The Finnish fermented milk has a unique texture of its kind. Ease of storage compared to fresh milk explains the interest which it has been since ancient times. However, this consumption tends to decline in favor of yogurt. Yoghurt consumption per inhabitant in Finland is among the highest in the world. On average, a Finn eats 20 kg per year. The cheese came in Finnish food habits under the influence of neighboring Russia. Finnish, soft unripened fresh cheese, similar to products manufactured in France that name.

Finns are logically for their appetite for big milk cheese lovers. In 2006, annual consumption was 18 kg per person per year. Finnish manufacturing covers a wide range, from the softest cheeses (mozzarella and goat kind) to ripened hard cheese like Emmental a product which was awarded the black label.

Les mêmes errances de consommation frappent les fromages. Les producteurs finlandais sont spécialisés dans les fromages allégés. Il en existe une grande diversité, dont la teneur en matières grasses ne dépasse pas 5, 10 ou 15 %. Quant aux productions fromagères locales, elles sont d′une bonne qualité. Vous pourrez trouver dans les Halles de Helsinki ou de Tampere de nombreux produits de ce type.

Enfin, La Finlande est un pays où l′on raffole  des glaces. Lorsque les premiers rayons du soleil réchauffe l’atmosphère au printemps, les jupes et les shorts fleurissent et la consommation de glaces explose. La consommation de desserts glacés y est l′une des plus élevées d′Europe. En été, les files d′attente s′allongent devant les points de vente, très nombreux. En 2008, les Finlandais ont consommé en moyenne 13 kg de glace par personne. Bref si vous venez en Finlande, il n’y a pas de souci pour que vous trouviez les deux marques américaines concurrentes qui se font la guerre en France ainsi que des productions locales particulièrement inspirées. Les kiosques vendant de la glace à Helsinki sont l’équivalent des vendeurs de galettes en Bretagne.

The same wanderings consumer strike cheese. Finnish producers specialize in low-fat cheeses. There are a wide variety, including the fat content does not exceed 5, 10 or 15%. As for the local cheese production, they are of good quality. You can find in Halls of Helsinki or Tampere many products of this type.

Finally, Finland is a country where ice cream is crazy about. When the first rays of the sun heats the air in the spring, skirts and shorts bloom and consumption of ice explodes. The consumption of the frozen dessert is a higher Europe. In summer the queues lengthen front outlets, numerous. In 2008, Finns consumed an average of 13 kg of ice per person. Briefly if you’re in Finland, there is no problem for you to find the two competing American brands who are at war into France as well as local productions particularly inspired. Kiosks selling ice cream in Helsinki are the equivalent of pancakes vendors in Britain.

Source : http://www.purefinlande.fr and my friend Osma.

Une réflexion sur “Les produits laitiers finlandais sont nos amis pour la vie / Finnish dairy products are our friends for life

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s