Semaine 9 / Week 9

Autant être franc avec vous, cela n’a pas été notre semaine la plus chargée.

L’état major nous a accordé les deux premiers jours de la semaine afin de recharger les batteries après l’expédition en Russie. Les quatre jours de break n’auront pas été de trop et je crois que chacun est impatient de voir venir les premières vacances en fin de semaine.

J’en profite pour avancer un peu dans mes recherches de stages : je rédige un CV plus light et plus orienté outdoor même si cela n’est pas aisé car j’ai plus trainé mes guêtres dans un bureau que dans la nature. J’envoie des mails aux entreprises sélectionnées. Mon but est d’arriver à mixer petites et grosses structures afin de voir comment elles fonctionnent en fonction de leur taille et de la diversité de leurs clients. Il va sans doute falloir que j’élargisse mes recherches : cela n’a l’air de mordre beaucoup.

This has not been our busiest week.

The staff has given us the first two days of the week to recover from our russian expedition. The four-day break were really necessary and I think everyone is happy of the first holiday at the end of the week.

I take advantage of it to move forward a little in my researches for internships: I draft a lighter and more « outdoor » CV (not easy because I used to be more in an office than in a nature). I send e-mails to the selected companies. My purpose is to mix small and big structures to see how they work according to their size and to the diversity of their customers. Not many results for the moment…

 Mardi 7 octobre 2014

Mardi soir, Martjin et moi sommes invités chez Jaako et Marja-Terttu. Soirée splendide, nos nouveaux amis sont formidables ! Nous les avons rencontrés en faisant de l’autostop voilà quelques semaines. Je ne voudrais pas faire de généralité trop hâtive mais les Finlandais, lorsqu’ils vous ouvrent leur porte, vous ouvrent également leur cœur. Rien de superficiel dans nos échanges. Ce couple me fait penser à mes amis Harry et Tanja. Un compliment s’il en est. Jaako est originaire de Laponie et tous deux sont fans des expéditions en pleine nature. Je crois qu’ils trouvent notre formation vraiment intéressante. Nous repartons avec une peau de renne tannée traditionnellement. Je sais déjà que je l’emporterai pour les randonnées à ski : le meilleur matelas isolant qui soit.

Tuesday night Martjin and I were invited to Jaakko and Marja-Terttu. Splendid evening and wonderfull new friends. We met them while hitchhiking a few weeks ago. It really seems that finnish people open their heart when they open their door. Nothing superficial. This couple reminds me of my friends Harry and Tanja. A real compliment. Jaakko is from Lapland and likes, as Marja-Terttu, expeditions in the wilderness. They seem to be really interested by our studies. Reindeer skins tanned traditionally has been offered to us. I will certainly take it during the ski tours: best insulation blanket ever.

 Mercredi 8 octobre 2014

Débriefing de l’expédition en Laponie. Nos petits réajustements font sourire Henkka : il s’attendait probablement à ce moment, normal dans une vie de groupe. Il souligne malicieusement que notre lune de miel semble terminée… Mais notre petite communauté reste équilibrée et agréable.

Debriefing of the expedition in Lapland. Our little adjustments give to smile Henkka: he probably expected this moment which is normal in group living. He underlines roguishly that our honeymoon seems ended… But our small community is still balanced and pleasant.

 Jeudi 9 octobre 2014

La journée commence par un cours sur la communication. Cela n’était pas prévu mais la deuxième partie des cours de secourisme avec Sirpa M. ne débutera que dans l’après midi : elle est retenue dans une réunion.

Dans cette deuxième partie des cours de secourisme, nous abordons l’hypothermie, le diabète, les incidents vasculaires cérébraux, l’épilepsie. Bref les urgences du Cook County ne sont pas loin. Pour être plus sérieux, certains symptomes communs à différentes affections n’aident pas à s’y retrouver. Je crois que chacun prie pour n’être jamais confronté à certaines situations. Les derniers cas abordés sont les brûlures jusqu’au 3e degré. Je crois qu’il n’y a rien de plus effrayant. Les images présentées sont terribles. Sirpa nous montre la photo d’un jeune homme qui a bu, s’est endormi au sauna et a glissé sur le poële. Dégâts hallucinants sur son postérieur : il n’est pas prêt de s’assoir avant un moment.

Nous finissons la journée par un dîner de fin de 1er trimestre au cours duquel nous partageons les restes du mouton qui avaient été congelés. Un repas remarquable partagé par l’amie d’un de mes « camarades de classe » venue passer la semaine à l’occasion des vacances.

The day begins with a course on communication. This was not planned but the second part of the first aid course with Sirpa M. won’t start before the afternoon because she is stuck in a meeting.

In this second part of the first aid course, we discuss hypothermia, diabetes, cerebrovascular incidents, epilepsy. Emergencies Cook County are not far… To be more serious, some common symptoms in different conditions do not help to navigate. I believe that each asks for being never confronted with certain situations. The last approached cases are burns up to the 3rd degree. I believe that there is nothing more terrible. The presented pictures are terrible. Sirpa shows us the photo of a young man who drank, fell asleep in the sauna and slid on the poële. Hallucinating damages on his bottom: he won’t be able to sit down before a while.

We finish the day by a dinner for the end of 1st part during which we share the rests of the sheep which had been frozen. A remarkable meal shared by the friend of one of my « classmates » coming to spend the week on the occasion of the holidays.

IMG_8567

IMG_8566

Vendredi 10 octobre 2014

Validation de notre brevet de secourisme après une série de cas pratiques où chacun joue les victimes à tour de rôle. Sirpa semble contente de nos prestations. Même si nous sommes très humbles devant nos capacités à pouvoir gérer un incident, elle nous rassure en nous rappelant que le principal est de faire de notre mieux. Dégager les voies respiratoires est un préliminaire essentiel qui, à lui seul, permettrait de réduire de moitié les décès lors d’accidents.

Les scenarios que nous devons jouer nous sont proposés par Sirpa. Dans un des ateliers, Marcus et moi endossons le rôle de deux personnes ayant grimpé sur un mur de bois de chauffage qui s’est par la suite écroulé sur eux. Je suis inconscient, je saigne légèrement à la tête. Marcus a une fracture à la jambe mais est conscient.
Johannes et Chris sont nos premiers sauveteurs. Nous nous prenons au jeu, Hollywood n’est pas loin! Cela donne le dialogue suivant :
Johannes à Marcus : Comment vous appelez vous?
M: John.
J: D’où venez-vous?
M: Des USA.
J: Comment s’appelle votre ami?
M: Diego.
J: D’où vient-il?
M: Du Mexique mais il a passé la frontière illégalement et il ne faut pas le dénoncer.
J: Ne vous inquiétez pas, nous sommes là pour vous aider et nous ne le dénoncerons pas. Pourquoi avez-vous escaladé ce mur de bois?
M: C’est Diego, depuis qu’il a escaladé la barrière entre le Mexique et les USA, il grimpe sur tout ce qu’il voit…

J’ai beau être inconscient, je pleure de rire surtout que Chris me caresse la tête en me disant de ne pas m’inquiéter, que l’on va me soigner et qu’il ne dira rien à la police.

Même si cela peut prêter à sourire, cet exemple illustre bien un autre point essentiel des premiers secours, rassurer les victimes, leur parler et les mettre en confiance en attendant l’intervention des équipes médicales.

Validation of our aid certificate after a series of case studies where everyone plays the victim in turn. Sirpa seems happy with our services. Although we are very humbled by our ability to be able to manage an incident, she reassures us by saying that the main thing is to do our best. Clear the airways is an essential preliminary which, by itself, would allow to reduce by half the deaths during accidents.

The scenarios which we have to play are proposed to us by Sirpa. In one of the workshops, Marcus and I were two people having soared on a wall of firewood which afterward collapsed on them. I am unconscious, I bleed slightly in the head. Marcus has a fracture in the leg but is aware.
Johannes and Chris are our first rescuers. We get hooked, Hollywood here we come! 
Johannes to Marcus: What’s your name?
M: John.
J: Where do you come from?
M: USA.
J: What’s your friend’s name?
M: Diego.
J: Where does he come from?
M: Mexico. He crossed the border illegally and you should not denounce him.
J: Don’t worry, we are there to help you and we shall not denounce him. Why did you climb this wall of woods?
M: Well, since Diego climbed the fence between Mexico and the USA, he climbs on everything he sees…

Despite the fact I was unconscious, I cry of laughter especially when Chris strokes my head and told me not to worry and that he will look after me and won’t tell anything to the police.

This example shows another important point of first aid, reassure the victims, talk to them and put them at ease until the intervention of medical teams.

IMG_8569

Pirjo, Henrik et Mixu rentrent comme moi à Helsinki. Dîner de roi chez mon beau-frère avant de m’envoler pour Paris. Hâte de rentrer un peu chez moi et de retrouver mes proches.

Pirjo, Henrik and Mixu return as me in Helsinki. Nice evening at my brother-in-law’s place before flying away for Paris. Can’t wait to get back home and see my family.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s